Ce pays comme beaucoup, d’autres de par le monde et pas seulement les pays du Sud, a pris la ligne idéologique de trier les faits historiques et, le manque de gros bon sens, de matériel et de moyens financiers aidant, en est arrivé à dilapider le reste de patrimoine qui a pu assimiler au fil de plusieurs siècles. Mais comme je ne suis pas du tout spécialiste en la matière, n’étant qu’une technicienne expérimentée dans mon domaine je ne peux donc parler que de ce que je maîtrise. Pour un projet personnel de vie, je dois effectuer beaucoup beaucoup de recherches non seulement sur le plan empirique (et donc profiter de mes missions et voyages pour creuser les faits, le bâti, les sociétés) et sur le plan documentaire. C’est ici que ça cale.

En scrutant et scrollant de bonne foi sur les excellents référents historiques généreusement partagés par plusieurs chercheurs malgaches, je suis tombée sur les supports digitaux des Archives Nationales de Madagascar. Il ne s’agit pas des ouvrages complets car peu le savent mais notre pays a eu son Histoire Contemporaine documentée depuis plus de 200 ans et par nous-mêmes les malgaches en malgache. Je le répète : nous avons notre Histoire de Madagascar narrée par les Malgaches. Cette oeuvre d’anthologie a été nourrie par plusieurs auteurs que cela soit de vrais historiens comme Raombana et de vrais hommes hommes d’États comme Rainandriamampandry.

Ce trésor, this grove, this treasure, a été digitalisé partiellement et maintenant stocké en ligne pour un usage transparent et pouvant bénéficier des milliers et des milliers de chercheurs. Le fait est que. Il en faudrait plus, 10 fois plus, sinon 1000 fois plus. Il faudrait équiper notre local des @ArsivaMalagasy https://www.facebook.com/ArisivaMalagasy de vrais moyens pour que nous les locaux, les jeunes surtout, puissions avoir accès à ces documents. Nos documents. Sans vouloir être donc la plus ingrate des patriotes, je ne pourrais qu’encourager ceux qui ont les moyens et la volonté d’aider à promouvoir la PRÉSERVATION de notre patrimoine à continuer à partager….gratuitement. Je ne sais pas comment ça devrait se gérer vus la précarité du statut du chercheur et du scientifique mais bon…

Sur ce je ne vais pas encore faire la promotion de cette page car après avoir parcouru en diagonal les +10000 pièces, j’y constate pas mal d’informations confidentielles genre secrets d’État de l’époque que nos ultracrépidiens illettrés et un peu débiles pourraient récupérer comme “arme idéologique” et encore j’ai des doutes sur leurs capacités mais bon par prudence laissons les choses évoluer avec ce qu’on a comme terroir. Mais par contre j’ai pu retrouver la totalité des informations que je recherchais depuis des mois sur Jerry Weller le 1er consul Américain de Madagascar et si vous suivez bien mes posts vous découvrirez cette semaine quelques perles sur la piste que je poursuis.

Bonne semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.