Santa baby, slip a sable under the tree for me Been an awful good girl Santa baby, and hurry down the chimney tonight

Santa sweetie, make them find shelters for kids in the streets Not those ugly a** unsustainable contenairs, real homes similar to Pedro’s or SOS villages’ By the way enough with those VIP selfie treats

although

Santa dearest, we went through 2019 as a trial  we could afford a little more elaborating and thinking It’s effective but seems industrial which is good since we are not blackjacking

Santa cutie, this will be a special for me Family is cool and everybody’s healthy God as been very mighty lately Help us keep this spirit highly

Santa honey one thing I really do need, the deed To a platinum mine Santa baby, so hurry down the chimney tonight Santa cutie, and fill my stocking with a duplex and checks

Sign your ‘x’ on the line

Santa cutie, and hurry down…

de abajo arriba

en el diseño bottom-up las partes individuales se diseñan con detalle y luego se enlazan para formar componentes más grandes, que a su vez se enlazan hasta que se forma el sistema completo. Las estrategias basadas en el flujo de información « bottom-up » se antojan potencialmente necesarias y suficientes porque se basan en el conocimiento de todas las variables que pueden afectar los elementos del sistema.

Viernes 26 Noviembre 2019 cuandos los profesionales se encuentràn para la primera vez para leer la CNUH. Una resolución fue adoptada : Discutamos !

Descubre le http://think-tank.ma-malagasy.mg/

#ramanonaka

« Ne mangez jamais de porc car cet animal mange aussi des métaux lourds. Vous en mangerez aussi. Ne maigrissez pas car vous allez rejeter ces métaux lourds dans la Nature. »
– Ingénieur Agronome spécialiste en Développement durant les Ateliers sur les Déchets le 18-19 Novembre 2019 IFM

« Les beaux légumes sont tous traités. Vous ne saurez jamais à Madagascar avec quel produit on les traite. »
– Une hôtelière à Ampefy dans l’Itasy

Vous importez du riz et ne contrôlez pas comment il est produit. L’alimentation de base est complémentée par des nouilles industrielles. Les cubes MAGGI assaisonnent la quasi totalité de vos repas. Le poulet de chair a remplacé le poulet gasy dans 80% des étals de volaille. L’Huile … on en produit ici?

Toute une économie se base sur la malbouffe qui est, somme toute, de la nourriture non diététique et non sourcée et non une exploitation d’une main d’oeuvre bon marché. Toute une éducation est à refaire. Des contrôles sanitaires à améliorer. Malheureusement c’est nos choix, nos décisions d’importer ces PPN « pas bio du tout » et ces habitudes « pas de chez nous ». De tout plastifier, importer ces plastiques, plastifiez-moi tout. plastifions l’eau aussi tiens. vos gosses ont dû apprendre l’arabe depuis le temps qu’on importe. ou chinois pour la peine.

c’est nos choix à nous de délaisser les brèdes, le riz local, les fruits moches. De vendre la mer pour que le poisson parte ailleurs. il peut pas être commercialisé chez nous. y’a pas la chaîne du froid voyons. Ne pas faire d’effort collectif pour améliorer l’apport calorifique de nos produits. De ne pas faire des décisions fondamentales pour solutionner le problème de l’eau, énergie, la salubrité, l’hygiène, la santé, l’éducation . Les gosses dans le Sud crèvent de faim, on les gave au Spiruline mais les gosses des villes aussi ont le diabète et le cancer.

Ben assumons

#ramanonaka

Nous ne sommes pas juste des “gratte-papier” ou des “consultants à moindre coûts” ou de “la matière grise à former » ou des « mercenaires à projets ». Nous sommes les acteurs principaux dans notre Développement.

Nous finissons l’année avec une note très décevante en ce qui concerne les efforts communs dans la catégorie Bâtiment pour l’Efficacité Energétique et les actions vers la Transition Energétique et fatalement la lutte contre le Réchauffement Climatique.


Plusieurs invitations ont été lancées pour des Échanges en REX/Informations/Débats tenus dans divers lieux institutionnels et entrepreneuriaux. Il est vrai : elles étaient lancées sans le logo du bailleur X ou de la société Z. Pas grand monde du  n’y a assisté de façon spontanée alors que paradoxalement le contexte actuel (Jirama, manque de logement, matériaux non performants) nous impose à de l’action.


Il faudra alors reconnaître que les travaux initiés par les bailleurs vont rester dans les tiroirs et les placards à moins qu’il n’y ait un réveil citoyen de la part des techniciens et experts sélectionnés d’après leur profil et l’impact qu’ils peuvent créer. Nous ne sommes pas juste des “gratte-papier” ou des “consultants à moindre coûts” ou de “la matière grise à former » ou des « mercenaires à projets ». Nous sommes les acteurs principaux dans notre Développement.


On prévoit pour 2020 et les années à venir de multiples ateliers/séminaires/programmes/projets toujours nécessaires pour le développement de notre pays . Toute personne de bonne volonté est invitée à nous rejoindre et avancer dans la transparence mais surtout la nécessité d’agir.


On peut mettre à disposition les différentes présentations et documents utilisés cette année pour promouvoir l’Efficacité Energétique dans le Bâtiment à Madagascar. En addition un recueil de normes décrété SANS consultation avec les ordres professionnels et nous ne nous demandons plus comment Madagascar est arrivé à ce point de désolation…



Ma job

Je suis rentrée définitivement pour pratiquer mon Métier dans mon pays. Mes confrères expérimentés aux joutes épiques et laborieuses me disent tout le temps fatalement : « Tu as du boulot de quoi tu te plains, tu auras du boulot ne te plains pas, tu n’as plus de boulot tu en auras encore. »

Mais la question qui demeure : De quel job est-il bien question ici?

Mon job.

Ce job soumis à une Ordonnance et un Décret. Ce job régi par une Institution. Une Déontologie. Un Serment.

Ce job qui est imposé lorsque le bâtiment fait plus de 150 m2 et surtout dans TOUS les marchés publics de prestations intellectuelles avec Conception et Maîtrise d’oeuvre.

Ce job où j’ai soumissionné 14 fois avec CIN/NIF/STAT légalisé, Expériences similaires sur 5 pages, Certificat de Bonne Foi et de Vertu et où on me répond : « Tu n’auras pas ce poste/mission. voilà. »

Ce job où je fais le pied de grue des heures dans ces couloirs bien trop mal éclairés pour un lieu dédié à l’Aménagement et où on tolère à peine mon enthousiasme de Bénévole : « Tu fais quoi déjà ici? »

Cette Profession à laquelle j’ai dédiée plus de 6 années d’École, 5880 heures en Stage (enregistrés SVP), 11 ans en Pratique Libérale, 5 ans au Conseil de l’Ordre, qui me passionne 24h d’une journée, 12 mois d’une année, qui font travailler 100% de mes synapses.

Ce job qui nourrit mes enfants et les 9 familles de TRANO Architecture et où on nous reproche perpétuellement de ne servir à rien, ben si en fait on a besoin de vous ah ben merde alors.

Mais du coup à Madagascar, en fait, ça fait quoi un Architecte ?

Connect Climate II

Nous vivons dans un pays vulnérable aux changements climatiques et dépendant de l’énergie de la biomasse (charbon de bois) et de l’import d’énergie fossile. Nous sommes aux 2 extrêmes des causes et conséquences du réchauffement climatique.

Nos forêts sont là pour être préservées, d’accord, mais aussi pour nous fournir en ressources exploitées de manière durable.

Promouvoir des plantations à partir des essences pour le bois d’oeuvre, Créer des emplois dans le secteur, Encourager l’emploi des matériaux locaux, …

Développons des techniques écologiques mais confortables pour loger les ménages malagasy, il y a un besoin urgent de plus de 2 M d’habitats à Madagascar.

Voilà. Merci.

#connectclimateII
#madagascar
#climatechange
#rainforest
#REDD+

Merci à Gasy Youth Up

 https://www.facebook.com/Gasyouthup

Magnifique Projet de Hanitra Rasoanaivo 

https://www.facebook.com/OP500/

Miss Madagascar

Elle c’est Lizzo.

Related image

Le meilleur chez elle c’est sa musique. 

Elle transcende les générations et s’est  bien établie chez nos Tweeners.

Au dernier Barcamp, on a parlé de Tik Tok.

On a plus peur de Tik Tok que des dérives des Fake News en 2019.

voilà.

j’aurais pu parler des déboires de la Vraie Miss Madagascar ou des héroïnes du dernier TEDx sur les #DayoftheGirl mais bon

Trandraka

#BarcampMDG2019

Passés les salamaleks usuels de « tudeviensquoicombiendegossesmoiaussilaviejetrouvecerlou » on entame les choses sérieuses. Qui mais Qui peut effectuer des enquêtes d’investigation sérieuses et dénoncer les dérapages sur les deniers et les droits des citoyens? Bah….Trandraka.

qui?

Rentrée à la maison je google ou plutôt FB la question. Je tombe sur le post amical de Bekoto :

Je suis sûre on parlait pas de ça.

Je Google (enfin) et je tombe sur l’excellent site de l’Association Ilontsera où toutes publications sont mises en ligne et encore plus.

TRANDRAKA

Magazine d’investigation Trandraka publié par l’UNESCO dans le cadre du Projet Institutions Démocratiques Intègres Représentatives et Crédibles (IDIRC), financé par le Fonds pour la Consolidation de la paix. Il est mis en œuvre par l’UNESCO, le PNUD et le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme, en collaboration avec le Gouvernement Malagasy.


En attendant le #5 ….

Edition #4

Edition #3

Edition #2

Edition #1